The World that Never Was


    VILLAGE BRANCHU {♦ informations importantes.

    Partagez
    avatar
    Fondateur | Maître du Jeu
    Déesse Celestia
    Fondateur | Maître du Jeu
    J'aime : 7
    Féminin Vierge Serpent
    Messages : 100
    Anniversaire : 11/09/2013
    Inscription : 15/03/2018
    Occupation : Déesse Mère ayant crée la Terre.
    Avatar : Princess Zelda (Legend of Zelda).
    Pouvoir(s) : Il était une fois, il y a de cela plusieurs siècles, un peuple qui évoluait dans la dépravation et la disharmonie. Ils ne se rendaient pas compte, avides de dévorer chaque parcelle de terre, désireux d'obtenir un pouvoir éphémère, qu'ils courraient à leur perte. Ils détruisirent la Terre, la soumirent à leur volonté et l'exploitèrent jusqu'au dernier souffle. Le monde tel qu'on l'avait connu avec ses landes verdoyantes et ses cours d'eau interminables n'était plus le même et l'homme se rendit compte de son erreur un peu trop tard. Mais la grande maîtresse de ce monde ne sembla pas accorder plus de temps ni de seconde chance à ses enfants.



    La Terre s'éleva alors contre ceux qui croyaient en être les maîtres : de nombreuses catastrophes naturelles eurent lieu, dévastant tout sur leur passage, effaçant toute trace des infrastructures, des villes et des créations de l'homme sur la planète qui devint bientôt invivable. Un mage aux intentions bien sombres profita de ce chaos contrôlé pour lâcher sur la Terre de nombreuses créatures aux capacités incroyables. Puis, son comparse magicien à la bonté et à la sagesse infinie trouva le moyen d'élever un morceau de terre immense dans le ciel, juste au-dessus des nuages, où les uniques survivants des caprices de Mère Nature pourraient vivre et recommencer à zéro. Ce qu'ils firent. Et c'est ainsi que Celestia naquit, plus belle et plus pure que jamais ...
    Village Branchu

    PAYS DE : Terre.
    SAISONS : Printemps, Été.
    TEMPÉRATURES : Les températures sont assez clémentes. On parle de 15°C à 25°C pour être exact. Il ne fait jamais extrêmement chaud ni extrêmement froid. Un bon compromis.
    FLORE : En grande partie constituée d'arbres centenaires et de cours d'eau. On y retrouve également quelques fleurs qui sont rassemblées dans le Boisé Sibyllin.
    AUTRES DÉTAILS : Trois peuples dotés d'intelligence vivent sur ces terres.


    Son Histoire


    Cet espace a toujours existé et a toujours été considéré comme un endroit reculé qui ne fut jamais réellement touché par les excès des hommes. Personne n'aurait pu deviner que des nymphes comme les dryades pouvaient se retrouver installées en ces lieux, dissimulées dans les arbres. C'est un peu après la catastrophe qui détruisit énormément de contrées environnantes que l'espace fut envahit par des hommes et des femmes : il s'agissait de survivants de catastrophes naturelles qui cherchaient un refuge. Les dryades les autorisèrent à vivre sur ces terres en échange de leur respect pour la nature : à l'instant où l'un d'entre-eux songerait à son bien personnel plutôt qu'au bien commun celui-ci serait banni du village branchu. Au cours des centaines d'années qui suivirent les indigènes devinrent de plus en plus nombreux et s'organisèrent en une société étonnante. Puis, une femme érigea un clan de son côté et celui-ci devint à force de temps et de recrutement les Amazones. Ces trois peuples différents gouvernaient sur ces terres en harmonie même si cela pouvait paraître très surprenant : les dryades veillaient à la santé de la nature environnante, les amazones chassaient et défendaient leur vie et les indigènes se soumettaient aux contraintes des deux autres - trop effrayés par leur puissance - afin de pouvoir continuer de vivre en paix dans les maisons construites sur les branchages.

    Et c'est ainsi que survit le village branchu depuis de nombreux siècles en étant qualifiable de société presque civilisée.


    PEUPLE : les amazones.
    La tribu des Amazones est constituée uniquement de femmes. Ce sont des femmes guerrières qui maîtrisent l'art du tir à l'arc mieux que quiconque avant elles - certaines couperaient leur sein droit afin de faciliter l'usage de leur arc. Elles habitent Raging Cave où elles ont érigées leur propre village considéré comme impénétrable par les êtres extérieurs à cette communauté. On raconte que les Amazones tueraient leurs enfants mâles ou les rendraient infirmes afin de les utiliser comme serviteurs - ce n'est pas vrai, les enfants sont plutôt confiés à leur père hors du village où ils peuvent grandir convenablement. Afin d'assurer la perpétuation de leur communauté, elles iraient visiter l'allée herbeuse et choisirait un prétendant dans les plus beaux hommes de l'endroit avec lequel copuler. Puis, elles retourneraient à leur campement tout de suite après l'acte. Bien entendu, les enfants naissant de cet union particulier ne risquent pas de savoir qui est leur père et cela ne les intéresse généralement pas de connaître leurs origines. L'important pour elles est de protéger leur mère et leurs sœurs ainsi que le village des créatures environnantes et du mal en lui-même. Les Amazones sont cruelles et haïssent généralement les hommes : du moins, elles considèrent avec arrogance les femmes à leur juste valeur en aimant dépouiller les hommes de leur pouvoir et de leur force pour prouver leurs croyances.
    PEUPLE : les dryades.
    Les dryades peuvent paraître aussi froides qu'austères lorsqu'on les croise, mais cette apparence est plutôt le reflet d'une grande timidité. Elles n'aiment pas se présenter aux autres et préfèrent la solitude à toute autre chose. Les dryades habitent toutes au même endroit, mais se déplacent souvent afin de vérifier que la forêt respire et vit bien malgré les déplacements des indigènes et la chasse perpétrée par les Amazones. Du moment que rien n'est abusif elles ne peuvent que rester terrées dans leur coin à attendre. Chaque dryade affectionne un arbre de la forêt en particulier. Souvent, il s'agit du plant qu'elle a choisit et où elle habite : il serait impensable qu'on ose couper l'arbre dans lequel elle dort. Les dryades protègent aussi avec affection les pommes dorées accrochées à leurs branches. Elles sont peut-être inexpressives en règle générale, mais sont très féroces lorsqu'elles se mettent en colère. Elles ne se mélangent pas aux autres. Les dryades ne sont pas immortelles, mais elles peuvent vivre très longtemps. Elles ont généralement une apparence très agréable : de belles jeunes femmes gracieuses et vêtues très légèrement. Il arrive que certaines dryades tombent amoureuses et se lient à un homme, mais c'est plutôt rare, car elles ont de la difficulté à faire confiance. Les dryades s'entendent très bien avec la faune et la flore : elles ne font qu'un avec elles et elles adorent aussi chanter et danser. Elles sont à la fois fortes et robustes, mais aussi fraîches et légères.
    PEUPLE : les indigènes.
    Les indigènes sont des hommes et des femmes ayant survécu il y a des siècles à des catastrophes naturelles. Ils se sont installés sur ces terres en remerciant les dryades de leur clémence et de leur hospitalité. Depuis, ils vivent avec harmonie et selon leurs propres lois. Bien entendu, les indigènes actuels sont les descendants des hommes et des femmes qui étaient arrivés sur ces terres et ils ne se souviennent plus de grand chose concernant les évènements impliquant les humains. Comme ce peuple n'est pas très instruit et ne sait ni écrire ni lire, ils laissent les vieillards raconter l'histoire qui se modifie et se perds peu à peu. De toute manière, les indigènes ne se soucient pas d'autre chose que de la forêt et de leurs habitants. Ils sont très fiers de l'endroit où ils vivent et des bâtiments qu'ils ont construits dans les arbres. Ces êtres sont méfiants envers les nouveaux arrivants alors faites gaffe à vos agissements ! La population est variée : on retrouve des femmes et des hommes, mais aussi des enfants ainsi que des vieillards. Certaines indigènes ont même réussit à domestiquer des animaux sauvages et des créatures de petite taille, mais ce n'est pas donné à tout le monde d'y parvenir, évidemment.